Ce qui reste

Ce qui reste est la chose fiable, est « ce » sur lequel nous pouvons réellement prendre appui. Généralement, lorsque nous sommes désespérés nous pensons qu’il ne nous reste rien, alors que c’est l’inverse. Nous ne perdons que ce qui est perdable, ce dont nous aurions inévitablement été privés.

Ce qui reste, reste déjà. Pas besoin de perdre spécialement pour le comprendre. L’impermanence nous la vivons constamment. Aussi, nous pouvons constater l’alternance de ce qui vient et repart depuis une même nature stable et immuable.

Les gesticulations du rêveur

Le réveil n’a rien à voir avec le rêve. Il n’est donc pas nécessaire d’intervenir sur le rêve pour s’éveiller. Lorsque nous nous agitons et aussi lorsque nous méditons, c’est en rêve que nous le faisons. Tout « faire » et « non-faire » appartiennent au rêve.
Généralement, nous préférons regarder un bon film au cinéma. Pourtant, que le film soit bon ou mauvais, c’est toujours du « cinéma ». Dans les deux cas, lorsque le film s’arrête nous nous retrouvons dans le même fauteuil, dans la même salle, face à la même réalité.
Pour notre libération, nous pensons qu’il nous faut « bouger » ou « changer » alors que c’est l’inverse. Nous avons à nous reconnaître en « ce » qui ne bouge pas, en « ce » qui est immuable et auquel nous appartenons.

Certitude en “Soi”

Nous n’arrivons pas à nous libérer parce que nous assumons toujours plus un doute ou un jugement sur nous, plutôt que nous-mêmes. Nous nous réduisons à notre propre pensée. Lorsque nous disons « je n’y arrive pas », cela n’est qu’une pensée de plus. Pourquoi suivre sa pensée ? Pourquoi courir après son ombre ?
Nous ne loupons jamais l’éveil, nous ne faisons que continuer de croire en l’illusion.
Souvent, nous attendons qu’un signe vienne nous dire que c’est bon, que nous avons vraiment changé ou que nous sommes arrivés. Aucun signe ne vous donnera cette certitude. La certitude vient de nous, pas des signes. Si vous réalisez cela, vous serez « certain » indépendamment de tout signe. Voilà le véritable signe !