Le doute, expression de la Vérité

Voyez la vérité de ce qui « est », de cet « ici ». Si vous doutez, alors doutez des doutes eux-mêmes. Ils sont votre création. Ils ne sont pas vous. Dans le doute, il y a aussi une vérité. Il y a un « ici » qui vous porte infiniment. Il y a la flamme immuable de Vie.

S’accueillir “ici”

Foi en la Présence spontanée.
Bienvenue ici, votre « ici », car cet instant où vous êtes est le temps unique.
Il est l’Instant de Vie.
Cet « ici » n’est pas compliqué…
Il est « ce qui reste », l’immuable, l’absolu, libre de toute élaboration, de tout jugement.
Nous y sommes avant tout et aussi après tout. Alors, il n’y a pas à suivre les doutes et les spéculations de l’esprit. Il n’y a rien à faire de spécial pour cela, car nous « sommes » avant de « faire ». Il n’y a rien à faire de spécial pour le garder ou le maintenir, car nous « sommes » inconditionnellement, indépendamment de tout « faire ».

Au cœur de la recherche

Le rôle cherche le comédien. Voilà qui rend la chose impossible, car tant que le rôle veut comprendre, le comédien est bafoué. Nous nous cherchons dans une expression de nous-mêmes, mais pas en nous-mêmes. Ainsi, toute notre recherche est fausse étant donné qu’elle provient d’un jeu vide en soi.
Du point de vue du comédien, rien n’est à trouver, puisque rien n’a jamais été égaré.
C’est seulement le « comédien » qui peut comprendre cela !

L’amour qui perce l’illusion

Si nous voulons dépasser la dualité, il nous faudra beaucoup d’amour et de bonté…
Car tous les autres efforts et toutes nos idées nobles ne nous le permettront pas.
Seul, l’amour a le pouvoir de nous relever et d’ouvrir nos yeux.
Seul, il  » unifie  » en nous  » libérant  » de l’idée d’un  » second « .