Ce qui Est

Ça circule en bas dans la rue.

La lumière du soleil filtre derrière les volets.

Ses rayons jaunes et matinaux viennent s’étendre sur mon clavier.

…et je pense que je vais me resservir une tasse de café…

Le don du cœur

Tout va bien…

Ici, dans cet instant, l’espace nous accueille infiniment…

infiniment…

Le cœur envisage, il ne juge pas.

Lorsque ça va bien, il redouble de joie.

Lorsque ça va mal, il nous console et nous révèle toute sa grandeur.

Il nous aime davantage.

Voir : accueillir l'espace

Au départ dans l’illusion notre vue est étroite.

Puis, notre regard s’ouvre jusqu’au point de laisser toute référence.

Ainsi, nous réalisons l’espace de liberté où (que) nous étions depuis toujours.