Le Ciel absolu

3e millénaire : – L’éveil s’est produit, pour vous, au cours d’une étape physiquement très douloureuse de votre vie. Vous étiez à l’hôpital pour une lourde opération. Pouvez-vous nous dire en quoi cet éveil, que vous qualifiez volontiers d’« ordinaire », a-t-il changé votre relation à la souffrance
physique, à la maladie ?

3emillenaireDM : Comme beaucoup, je n’ai pas attendu de perdre la santé pour connaître la souffrance et souhaiter lui trouver une réponse. Me retrouvant gravement malade et dans l’impossibilité de vivre comme avant, cette question, ce besoin de réponses est devenu encore plus pressant. Le fait d’être plongé dans la maladie a provoqué une profonde remise en question. Qu’allais-je faire à présent ? Comment devais-je prendre cette situation ? Qu’est-ce que je n’avais pas compris ? Qu’est-ce que je n’avais pas su faire ? Il y avait des décisions à prendre. Je voyais bien que je pouvais compenser, que je pouvais me réfugier dans mes pratiques, ou encore me prendre pour quelqu’un de spécial dans la maladie. Toutes ces postures ressemblaient à des pansements sur une jambe de bois. C’était insatisfaisant. En fait, je ressentais que toute cette épreuve était une invitation pour aller voir tout au fond de moi. Plutôt que de me considérer comme une victime, je pressentais que cette épreuve était une opportunité. Bien souvent dans nos réactions, dans notre refus, nous ne faisons qu’ajouter de la souffrance à la souffrance. Il n’était donc pas question de surenchérir, mais d’essayer de comprendre le pourquoi, le sens de toute cette souffrance. La souffrance qui nous affecte ne repose pas tant sur des situations ou des faits que dans la façon dont nous les prenons et dans l’auto-jugement que nous nous infligeons…

(Lire la suite de l’article dans le numéro d’été de la revue 3e Millénaire →)

Groupe Rencontre le 29 juillet 2012

Concernant le Groupe Rencontre à Paris,

il a été décidé qu’il se réunirait le dernier dimanche de chaque mois.

Prochaines dates de rencontres :

•  dimanche 15 juillet (contempler)

•  dimanche 29 juillet

Si vous êtes intéressé, veuillez prendre contact en remplissant le formulaire. (Il n’y a qu’une dizaine de places.)

CET ÉTÉ : Rencontre dans le Gard du samedi 18 au Vendredi 24 août.

[button color= »#fff » background= »#ff7500″ size= »small » src= »http://www.denismarie.fr/journal/planning/ »]Inscriptions →[/button] [button color= »#fff » background= »#ff7500″ size= »small » src= »http://www.denismarie.fr/journal/rencontres/ »]Page Rencontre →[/button]

L'éveil ordinaire

C’est dans un hôpital, loin des temples et de tout contexte spirituel et religieux, dans la maladie et dans la guérison, que j’ai rencontré « celui » ou « ce » que je suis ultimement. J’ai découvert que je n’étais pas mon esprit, que je n’étais pas ma pensée, mais la Présence simple et spontanée qui précède toute manifestation.

L’éveil ordinaire est le passage de ce que nous croyons être, à ce que nous sommes véritablement. C’est cette rencontre simple avec « soi » qui n’a pas eu lieu, tel un rendez-vous manqué ou constamment différé. Il n’y a pas d’organisation, d’association, de philosophie, de méthode, de maître, qui pourront nous donner ce qui est en nous et que nous persistons à ne pas voir. Dans le jeu de l’illusion, nous sommes l’unique condition à nous-mêmes. Et quand bien même nous serions convaincus qu’il nous faut traverser l’univers afin de nous trouver, en définitive, c’est dans notre cœur que La Rencontre nous attend et qu’elle a lieu ! (A lire au dos du livre)

L’ouvrage sera disponible à partir du vendredi 30 novembre 2007

Ed. l’Originel-Charles Antoni

Disponible sur :

Appréciations lecteurs :