“C'est dur de tout lâcher”

Qu’as-tu à lâcher ? Ici, nous n’avons rien !

C’est seulement du rêve…

Bientôt, le Jour se lèvera et ce monde ne sera plus.

Déjà, le souvenir de ce qui s’est passé se dissipe.

Ne vois-tu pas “ce qui reste” ???

Il ne nous revient pas de “nous détacher”.

C’est tout, déjà, qui se détache de nous.

[space height= »30″]

D’après les commentaires du billet précédent : Lire les commentaires

Le contact (2)

Laissez-vous regarder…

Laissez l’espace intérieur s’échanger avec l’espace extérieur.

Détendez-vous… Prenez appui sur le ciel.

Ressentez, goutez…

Vous avez votre cœur dans vos yeux.

Vous êtes en “contact”.

Le contact

Sur le plan intérieur, c’est se mettre en amitié avec soi. C’est comme une façon d’être “tout contre”, une façon de “s’accompagner”. Cela libère un sentiment de complétude. Notre humeur devient sereine et légère. A travers cet accord d’amitié et d’amour la Source abonde. Continuer la lecture de « Le contact »

Le Silence a le dernier mot.

Il y a une Ouverture en nous, autour de nous, que rien ne peut obstruer.

À l’instar de la voix physique, notre voix mentale ne peut l’emporter sur le silence.

Flot de Vie, Source du Don

Ne cherchez pas à remonter la Source.

Le flot lui-même est Source.

Il est “Eau vive”. Il est “Don”.

Ici, tels que nous sommes, où nous en sommes, nous sommes “Cela”.

Nous l’avons toujours été. Nous sommes Vie.

Rien d’autre.

Beauté

Bien qu’elle ait inspiré les artistes, les poètes, la Beauté dont je fais allusion n’a rien à voir avec l’esthétique ou l’art. Elle ne repose pas sur le plaisir que procure l’harmonie des courbes et des couleurs. Plus directement, c’est l’éclat même de notre Nature. Continuer la lecture de « Beauté »

Le but sans chemin

Pas de chemin, ça dit juste qu’il n’y en a pas.

Alors, que reste-t-il ? Où sommes-nous ?

Pouvons-nous voir, là, tout de suite “ce qui reste”, “ce qui Est” ?

Acceptons-nous “l’Être” ? Acceptons-nous la vérité de ce présent, sans nous projeter de nouveau sur un chemin ?