Éveil de l'illusion, illusion de l'éveil

Certains ne veulent pas faire de choix, parce qu’ils considèrent que c’est “l’ego” ou leur “personnage” qui décide et qui ainsi se perpétue. Ils redoutent que l’illusion ne fasse que de l’illusion et que l’éveil ne demeure qu’un projet.

Cependant, ce qui n’est pas pris en compte ici, c’est le fait que d’être illusionné, de s’illusionner, relève déjà d’un choix. C’est en choisissant “l’histoire”, une “interprétation” à la place du réel, que nous nous en détournons. Cette préférence, c’est nous seuls qui la faisons. Nous ne sommes pas la victime d’un pouvoir tyrannique.

Si, dans notre vie, nous avons décidé de fermer “une porte”, il nous revient de décider de l’ouvrir ou du moins de ne plus la retenir. Il arrive que nous soyons exposés à des influences. Mais, il n’y a personne d’autre ou une force étrangère qui décide pour nous. Tant que nous croyons en un pouvoir extérieur, nous rejetons notre responsabilité et nous nous disqualifions dans l’attente. L’attente, c’est ce que la plupart “pratique”. Le résultat n’est pas probant !

C’est en décidant de ne plus nous bercer d’histoires, de ne plus souscrire aux croyances, de nous cacher derrière des idées en subissant, que nous permettons à l’éveil de nous rejoindre. Lorsque nous cessons de nous détourner de la vérité, de l’interpréter, celle-ci redevient pertinente. C’est grâce à cette évidence que nous nous éveillons.

Nous savons qu’à travers les pratiques spirituelles notre personnage peut continuer et même se renforcer. Cependant, la forme n’étant pas différente du fond, il est possible de l’utiliser pour “switcher”. À travers le « live » nous glissons du personnage sans qu’il n’en devienne l’acteur. Par une immersion totale dans le réel et le vivant, la forme se “donne” au fond.

12 réponses sur “Éveil de l'illusion, illusion de l'éveil”

  1. « Cependant, ce qui n’est pas pris en compte ici, c’est le fait que d’être illusionné, de s’illusionner, relève déjà d’un choix. C’est en choisissant “l’histoire”, ………… »

    Mais, il n’y a personne d’autre ou une force étrangère qui décide pour nous. …….

    – que dire! Lumineux, tout simplement Lumineux tout ce qui est dit dans ce billet est d’une clarté-luminosité qui éclaire elle-même la Forme en tant que Fond.

    j’ai la conviction intérieure profonde que chacun de tes billets est « Éveil même à l’Éveil » d’une transparence qui nous fait nous reconnaître « ici » sans plus attendre quoi que ce soit!

    Vraiment merci Denis de cette approfondissement de cette « clarté-luminosité » qui est là « avant » comme le seul choix réel de nous-même à nous même!

    merci infiniment!

  2. Cela me rappelle un échange avec une amie, où je lui disais le libre-arbitre c’est has-been ;-). En se fondant dans la réalité, le choix se révèle… Merci Denis pour ta clarté lumineuse!

  3. Merci cher Denis,

    Petite remarque qui montrera certainement que je n’ai pas compris précisément ce texte et appellera éclaircissements.

    Il y a, me semble-t-il, observation des décisions éventuelles de s’illusionner, des décisions d’y renoncer. Pourquoi les différencier, cela ne reste-t-il pas des choix faisant partie du jeu ?

    Il est clair que là, tout se suite, le vivant, silencieux et intégrant tout comme un miroir, ne choisit pas ; qu’il n’y a rien à décider (ni personne pour) dans l’immersion (merci pour ce mot !) totale et joyeuse.

    La possibilité de choix ne risque-t-elle pas de nourrir le mental ?

    Bien à toi, merci pour ton écoute,

    Emmanuel

  4. Oui, passer en “live”, dans le “miroir”. Alors, tout cela est vécu effectivement comme un jeu.

    Sinon, tout cela reste une théorie du mental, une distraction spirituelle… une chose que l’on peut faire ou ne pas faire. Une chose dont on peut discuter…

    Bien à toi.

  5. … distractions spirituelles, un bon ménage, des pâtes au poivron, ail, huile d’olive, une petite réponse à Denis, du fond du coeur …

    Emmanuel

  6. Bonjour les amis , bonjour Denis .

    Le regard s’affûte .

    Il est vu ici que choisir est vouloir changer les circonstances.

    C’est vain car du domaine mental.

    C’est même dommage car on brouille l’eau claire en voulant changer ce qui est .

    Les circonstances laissées à ce qu’elles sont permettent à ce qui perçoit de se révéler .

    C’est d’autant plus bête quoique subtil , mais il est confondu changement et transmutation.

    Le changement est une réaction egotique .

    La transmutation ( pardonnez le terme « pompeux » ) opère d’elle même , sans la volonté de quiconque .

    Dans mon vécu , le fil du rasoir se trouve ici donc : déceler la ruse du mental qui voudrait

    saisir l’opportunité de devenir celui qui transmute . Et donc choisir , intervenir .

    Il n’y a aucune garantie de résultat , de retour sur investissement .

    L’ego sera un actionnaire déçu , et voudra revendre ses actions boursières au plus vite .

    😉

    Pourtant , je suis intimement convaincu que « ça marche  » , et ça c’est jouissif !

  7. Cher René,

    Pourquoi ne pas laisser le mental libre de jouer parfois ?

    Qui décèle ? N’est-ce pas un divertissement spirituel que de déceler ? Pourquoi pas !

    En considérant et en assumant que nous sommes le Soi, et non en chemin vers Lui, les ruses du mental deviennent anecdotiques et gentiment tolérées. Comme on passe un moment à sourire à un enfant qui joue à zoro !

    Bien à toi,

    Emmanuel

  8. Hello !

    « Qui décèle ? »

    Personne .Le regard. Cela est vu. C’est décelé.

    « N’est-ce pas un divertissement spirituel que de déceler ?  »

    Pour la personne , oui , c’est ce qui se passe dans le brouillard des premiers pas .

    Pour le regard , il n’y a pas de spiritualité.

    Pour le regard , spiritualité et aller se faire un demi pression au pmu du coin est du pareil au même 😉

  9.  » Par une immersion totale dans le réel et le vivant, la forme se « donne » au fond… »

    Que de beauté dans cette phrase… Merci Denis !

    C’est vivre le plus simplement qui soit dans tout ce que l’instant est pour nous !

    C’est plonger dans l’unique nouveauté présente à cet instant !

    Il suffit de reconnaître totalement la Réalité de l’instant pour vivre ÉVEILLÉ d’instant en instant…

    … C’est juste… difficilement simple !… et Divinement merveilleux !…

    De tout coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.