Arrêter le “jeu”

Arrêter le “jeu”

Un comédien peut à sa guise jouer un rôle, l’arrêter, recommencer ou carrément en changer. Nous aussi détenons les mêmes facultés.
Quand bien même nous sommes “illusionnés”, nous n’avons jamais été notre “personnage”. Celui-ci n’est que l’expression d’un jeu provisoire et fabriqué.
L’être qui porte le costume n’est pas issu d’une “comédie”. Aussi, le simple fait d’arrêter de jouer révèle instantanément celui ou celle que nous sommes réellement.
Dès l’instant où nous cessons de mentir, la vérité, de même que notre vraie identité resurgit, resplendit, puisqu’elle n’est que masquée.