Avant tout “faire”

Avant tout “faire”

Parce qu’elle n’est qu’un ajout, qu’une posture, qu’un rôle que l’on adopte, notre illusion peut s’arrêter à tout moment pour laisser place à l’Être initial.
Si le personnage est l’expression d’un “jeu”, notre Être ne l’est pas. Il est la proclamation spontanée du vivant. Il ne peut résulter des actions du personnage. Il en est la Nature primordiale. Il ne vient pas comme une conséquence, mais constitue “l’origine”, la Source fondamentale de laquelle tout provient.