Ce qui reste

Ce qui reste est la chose fiable, est « ce » sur lequel nous pouvons réellement prendre appui. Généralement, lorsque nous sommes désespérés nous pensons qu’il ne nous reste rien, alors que c’est l’inverse. Nous ne perdons que ce qui est perdable, ce dont nous aurions inévitablement été privés.

Ce qui reste, reste déjà. Pas besoin de perdre spécialement pour le comprendre. L’impermanence nous la vivons constamment. Aussi, nous pouvons constater l’alternance de ce qui vient et repart depuis une même nature stable et immuable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.