Derrière le “jeu” ; notre identité.

Derrière le “jeu” ; notre identité.

La vérité nous attend et s’offre sans contrepartie. Elle est la Présence spontanée que l’on ne peut identifier à cause du “jeu” et la duplicité que nous maintenons.
Nous sommes comme un acteur identifié à son rôle, qui ne sait plus s’arrêter, qui ne sait plus qui il est. Lorsque nous pensons changer et décrocher du jeu, nous ne faisons que le modifier, qu’adapter notre rôle. Aussi, nous jouons à celui qui s’arrête. Nous jouons à celui qui est déjà éveillé !
Si réellement nous avions cessé de jouer, sans délai nous serions tombés de notre rêve et de ses méandres pour atterrir ici dans la pure simplicité, la seule évidence. Clairement, nous verrions toute la fable de l’illusion.
La rencontre de soi, de “Celui qui EST” nous appartient. Elle n’est pas un jeu. Elle n’impose pas des conditions. Rien ne manque pour nous retrouver !