“Être avec”

“Être avec”

Dès lors où nous avons reconnu “l’Ouverture initiale”, “l’État par défaut”, nous n’avons plus qu’à le vivre, qu’à “être avec”. Sans cela, sans ce “retour”, c’est l’illusion, notre vision fragmentée du monde que nous continuons d’honorer.
“Être avec”, en adhésion avec “l’instant vivant”, nous redonne le lien, l’unité d’appartenance. Il ne s’agit pas d’une “pratique”, mais simplement de “cela” que nous vivons lorsque nous sommes ouverts et libres, non accaparés, non conditionnés par notre saisie.