Être ce que nous Sommes

Être ce que nous Sommes

Pour nous, contempler, consiste dans un premier temps à “dessaouler” de notre “programme”, à laisser tomber le personnage avec toute sa logique. Ce désengagement et cette réouverture laissent place automatiquement à la Présence vive et à la perfection de l’Être.
Nous “Sommes” et c’est suffisant. Toute l’agitation et les ambitions que nous nous créons n’ajoutent rien à l’Êtreté. Cela sert principalement à nous autopersuader d’un “pouvoir” et d’une “liberté”. Ce sont ces deux mythes qui font que l’illusion se perpétue en nous. L’objectif est qu’elle nous prouve combien elle est indispensable du fait des capacités qu’elle nous octroie. C’est comme si l’illusion nous disait : “Regarde, tu es toi et tu peux te le prouver et le prouver aux autres !”.
Cependant, avant que je devienne “moi” et que je tente de le démontrer, qui suis-je avant ? Qui suis-je déjà ? Le rôle et le personnage ne prennent pas leur dynamique sur rien, à partir de rien.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image