L’invariable Présence

L’invariable Présence

Tout ce qui s’élève dans l’esprit est temporaire. Ça l’est de façon égale.

C’est à l’image des sons dans le silence. Tous, quels qu’ils apparaissent, s’effacent inéluctablement indépendamment de leur caractère particulier. Le silence de leur nature est ce qui demeure.

Contempler c’est accueillir la Présence, l’ouverture qui persiste par-delà toute pensée. Celle-ci ne peut faire défaut, parce qu’elle en est la nature essentielle et immuable.