Notre conscience primordiale

Notre conscience primordiale

Beaucoup pensent que l’éveil est une affaire de conscience que l’on développe. En fait, il s’agit plutôt de retirer le masque qui cache notre Visage originel. Notre conscience va bien. Elle n’a pas besoin d’être “améliorée”. C’est notre duplicité et notre tromperie avec nous-mêmes qui est la cause du “sommeil” et de notre problème.
Soi-disant, nous voulons l’éveil, la “pleine conscience”, alors que nous passons notre temps à nous fuir et à nous cacher de cette même conscience. En nous, la conscience est comme un soleil brillant et parfait, que rien ni personne ne peut amoindrir. Par contre, pour différents motifs, nous décidons de nous en détourner, de nous dissimuler dans nos mensonges, dans toutes nos histoires afin de l’oublier.
Au lieu de lire des livres, de faire du “spirituel”, de jouer à la recherche de la vérité, nous devrions commencer par nous regarder et reconnaitre notre affabulation, notre imposture. Tel l’astre radieux, notre pleine conscience nous attend. Comment pouvons-nous croire et prétendre que c’est nous qui allons la développer ?
Libérez-vous du masque et du rôle que vous avez endossé. Soyez honnête et courageux pour ce face-à-face. Au moins, durant un instant, lâchez vraiment vos idées, vos certitudes, vos doutes et toutes vos argumentations. Lâchez tout ce bruit et ce jeu que vous créez. Pour qu’enfin, il cesse de masquer “Cela” qui a toujours été présent, qui spontanément surgit de vous.