Un rôle c’est un rôle

Un rôle c’est un rôle

Ne vous sentez pas pénalisé si vous pensez que dans votre cas ce sera plus difficile, compte tenu de l’ampleur de votre illusion. Laisser entendre et nous persuader que nous sommes le pire, c’est une ruse classique qu’emploie le personnage.

En fait, plus on a à perdre et plus il est de bon sens de lâcher-prise. Nous croyons qu’il nous faut d’abord “gagner” et changer afin de pouvoir lâcher, mais ce n’est pas comme ça. Pour lâcher, il suffit de lâcher. Il suffit de regarder combien on s’accroche. Il nous faut surtout bien “regarder” afin de reconnaitre, et enfin accepter la Proclamation spontanée.

C’est principalement la confiance, la détermination, la soif d’être vrais, qui nous aide à nous faire capituler. À nouveau, il s’agit d’une “illusion”. Nous n’avons pas besoin d’acquérir la “force spéciale” que celle-ci exige pour la combattre ou conquérir l’Êtreté.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image