Adhérer au vivant

Adhérer au vivant

La recherche de bien-être n’est pas le but de la vie spirituelle. Celle-ci vise à la libération. Ce n’est pas la découverte et le maintien de quelque sensation qui vont nous affranchir de nos obsessions et de nos histoires. Il ne s’agit pas de faire de notre prison un lieu confortable, mais d’en sortir.
Adhérer au concret, communier à l’Éclat du vivant est une façon simple d’échapper à notre rêverie et à une procrastination sans fin. L’illusion ne se prolonge que parce que nous l’alimentons et continuons le jeu du personnage.