Auto-enfermement

Auto-enfermement

L’orque nous sommes en contemplation, nous nous oublions. Nous cessons de jouer et d’alimenter le personnage.
Tout le reste du temps, nous sommes le personnage qui se joue, qui continue de se faire exister.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image