Caché derrière nos idées

|

À quoi nous éveillons-nous si ce n’est autre qu’à notre propre cœur ! En cela, nous redécouvrons l’Être pur et sensible que nous sommes. Nous exhumons la Lumière de vie originelle qui nous anime, et lui permettons de briller sans crainte. Voulant la protéger, nous la dissimulions sous un “bouclier” forgé par le mental.
L’illusion, le personnage, n’est qu’un repli, qu’une protection tout aussi illusoire en laquelle nous voulons croire. Au regard de nos épreuves et de nos ressentis, nous avons pensé que nous pouvions être anéantis. Finalement, nous demeurons ! En réalité, ce qui passe et se trouve constamment anéanti, ce sont toutes nos idées et nos projections.

Partager :

A lire également