Cela se passe ici, en moi, nulle part ailleurs.

Réponse à l’acticle : “quelle est votre clé ?”

(Jean) Depuis pas mal de temps, une conviction intime a fait jour en moi. L’absolu ne peut pas être “ailleurs” et moi “ici”. Il est Présence et moi aussi , je me ressens comme “présence”. Pour “trouver” l’Absolu, il faut que je sois présent, c’est tout. Être là, bien là, baigner dans la Présence, la ressentir, assis, debout, couché, en regardant la télé ….Fini les livres, les textes …Cela se passe ici, en moi, nulle part ailleurs. Simplement “Être” et ” voir” sans commentaires. Et, en détente, assis, les yeux fermés, flottant dans la présence à soi, la connexion à cette sensation d’Être s’actualise. Je suis, derrière mes yeux, c’est spacieux, grand ? petit ? pas facile à dire. Mais cela ne varie pas, ça se renouvelle d’instants en instants, sans ennui, c’est simple, intelligent, tranquille. Les yeux ouverts, cette présence est là, dans un simple regard ouvert, un espace, une grande vision. Et tu es très attentif à tout, sans effort, tes sens semblent fonctionner mieux qu’avant. Bien sûr, pris dans la vie , cela semble perdu. Mais non, c’est là ,dès qu’un rappel intervient, comme un son, un oiseau qui passe, ou bien cela revient de soi-même.(ou encore simplement fermer les yeux) Evidemment, cela me paraissait trop simple, trop facile. Et pourtant, je n’ai que ça sous la main, cette Présence muette mais si vivante, et d’ailleurs, que serais-je sans cette Conscience ? Alors, en te lisant, j’ai reçu comme un choc, car ton billet m’affirmait que, oui, c’est ça. La description de “comment tu te ressens” concorde avec mon ressenti et maintenant, cela m’a affermi. C’est comme si tu validais ce ressenti. Le voilà ce “grand secret”! Donc, encore une fois merci. Amicalement, Jean


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image