Autolibération par la vision nue de la nature de l’esprit (Padmashambava)

Cet esprit un qui pénètre toute vie et toute libération,

N’est pas reconnu bien qu’il soit notre propre nature fondamentale.

Son flux est constant mais nous l’ignorons.

Son intelligence lumineuse et sans faille n’est pas perçue

Alors qu’elle émerge de toute chose.

Les héros ont proclamé l’inconcevable

Et la totalité des enseignements les plus secrets

Ne disent rien d’autre que cette suprême réalisation.

Bien que les écritures soient aussi vastes que le ciel,

Elles n’enseignent rien d’autre que cet esprit d’identité,

Cette introduction directe est réservée aux héros.

Elle seule vous fait pénétrer l’absolu de plein pied.

Victoire!

Vous, mes enfants fortunés, écoutez !

“L’Esprit” ce mot si connu et si méconnu,

Les êtres n’en savent rien !

Leur compréhension manque l’essentiel!

Cette réalité leur échappe!

Aliénés par l’individualité, ils passent à côté de la nature de l’esprit

Et du même coup à côté de leur propre nature.

Ils errent dans l’incertitude des trois royaumes,

Et manquent l’essentiel !

Les ascètes et les maîtres clament leur compréhension

Mais ignorent ce trésor !