Décider de “lâcher”

Décider de “lâcher”

Si en nous la Nature, l’Éclat originel reste intact, alors, à tout moment, dans toute circonstance, nous pouvons le contacter, nous y abandonner. “L’état par défaut” se “rétablit” de lui-même.
Il nous suffit de laisser notre histoire, la saisie mentale, là où elle en est. Peu importe le film, l’écran sur lequel il apparaît ne dépend d’aucune histoire.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image