L’éclat spontané

L’éclat spontané

Contempler c’est autoriser “l’Être”. C’est permettre le simple éclat de sa présence en nous. C’est assumer sa gratuité, sa primauté.
L’illusion s’emploie à fabriquer, à manipuler pour exister. Par le lâcher-prise de la contemplation, nous cessons de consentir et d’entretenir ce besoin.
D’emblée, nous recevons le surgissement spontané de “cela” que nous sommes. D’emblée, “cela” s’actualise sans la moindre intention, sans la moindre volonté.