En quête de soi

En quête de soi

Bien que notre “jeu” soit faux, nous ne le laissons pas. Ou, pour le dire autrement, celui-ci ne veut pas capituler.
Ne voyons-nous pas que nous sommes dans le refus d’y mettre fin ? Ne voyons-nous pas qu’à travers lui, nous gardons toujours l’espoir d’y arriver ? Comment, confondus dans notre personnage, pourrions-nous “y arriver” ? En quoi devrait-il “y arriver” si c’est lui l’illusion ?
Sans l’abandon de son “jeu”, animé d’un vain espoir, le personnage se prolongera indéfiniment.