L’abandon de sa volonté

L’abandon de sa volonté

Si le personnage n’est qu’une illusion, nous devrions nous en débarrasser aisément. Pourtant, après de nombreuses années à tenter de changer, il est toujours aux commandes.
Notre personnage est devenu spirituel, mais il n’a pas disparu. La raison vient du fait que nous n’avons pas lâché la “volonté” projetée en lui. A la place, il s’est doté de volontés nouvelles telles que spirituelle, écologique, humanitaire, etc… Chacune recouvrant de belles causes, qui pourtant le valorisent et lui permettent de justifier la place qu’il occupe.

C’est notre volonté qui nous met dans l’illusion et qui nous y maintient. La lâcher ne vous rendra pas vulnérable ni dépendant des autres. Cela ne vous empêchera pas non plus d’assumer toutes les nécessités de la vie. À l’inverse, vous ne serez plus sous sa domination et son exigence d’être un “vainqueur”. Vous ne vous compterez plus parmi les concurrents au “grand jeu mondain” de la vie.

Redonner sa volonté nous en libère. Cela nous montre combien nous pouvons exister sans “nous” et notre “légende”. Nous nous sommes crus indispensables, alors que nous ne sommes que des imposteurs. Le masque n’est pas le visage, le costume n’est pas le corps !
C’est seulement lorsque nous aurons laissé tomber notre mensonge, notre “jeu” et ses oripeaux que nous connaîtrons l’évidence. Alors, nous serons réellement nous-mêmes, non falsifiés, dégagés de tous nos artifices.