L’encombrante idée de soi

L’encombrante idée de soi

C’est en s’exerçant à l’abandon que nous mesurons notre résistance et notre refus de changement. Nous voulons être spirituels, mais jusqu’à un certain point.

Jusqu’ici, le personnage se permettait de nous accompagner. Il pouvait encore se valoriser de nous conduire vers un but noble. A présent, c’est différent, il se voit sur la sellette. Il n’entend pas être sacrifiée, être évincée de la quête qu’il a initiée.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image