Offrir le personnage

Offrir le personnage

Afin de nous libérer du personnage, nous devrions l’amener à capituler. Nous devrions faire qu’il s’incline pour qu’à travers ce geste symbolique, il montre qu’il n’est rien. Qu’ainsi, il reconnaisse le mensonge de l’imposteur.

Si nous avions réalisé le non ego, la vanité du personnage, nous en serions libres. Aussi, cet abaissement nous serait aisé. Il serait vécu comme une offrande complice envers la vérité. Il n’y aurait personne pour être choqué, personne qui argumenterait pour y échapper.