L’enseignement de “la voie sans voie”

(…) La voie sans voie nous dit que le but que nous recherchons se trouve déjà ici, à l’endroit où nous sommes. Nous avons l’idée que la Vérité se situe ailleurs. En réalité, elle n’a pas de localisation particulière. Étant absolue, elle est partout, sans exception.
Illusionnés, nous nous basons sur une logique intellectuelle et conceptuelle que l’on nous a inculquée. Celle-ci fonctionne comme les règles d’un jeu. Depuis l’enfance, elle nous a été enseignée comme une condition indispensable afin de devenir quelqu’un, d’obtenir un travail et de réussir dans la vie.

L’éveil est spontané. Cela est possible parce que nous sommes prisonniers d’une simple illusion, d’une histoire imaginaire. Ainsi, d’en réaliser l’irréalité, la fantasmagorie, la rend caduque. Instantanément, nous nous voyons précipités dans l’unique Présence. C’est comme se réveiller d’un rêve. Tout ce que nous avons vécu jusqu’à cet instant n’est que les tableaux d’une histoire, la recherche de l’éveil spirituel en faisant partie.
L’éveil est l’inverse d’un accomplissement. Illusionnés, nous l’abordons de la même façon que tous nos buts illusoires. Nous n’avons pas la hardiesse de regarder par-delà notre entendement et la lecture conceptuelle apprise. Nous ne nous autorisons pas la simplicité qui fait fi de tous nos filtres mentaux. (…)

Partager :

A lire également