Être avec

Être avec

L’abandon du “moi”, du “personnage”, se traduit par une adhésion simple et radicale au Vivant et à la réalité dont nous faisons partie.
Soit nous sommes tournés sur nous et toutes nos “projections mentales”, soit nous sommes ici, tournés sur le “monde” en adhésion avec “ce qui Est”. Soit nous sommes “distraits” de l’instant vivant et de sa réalité, soit nous sommes “avec” à l’unisson de la vie qui s’actualise là où nous sommes.
Illusionnés, nous alternons constamment entre deux plans. Nous oscillons de la vision objective à la vision subjective.
Lorsque nous abandonnons le personnage et le maintien de son identité factice, il n’y a plus qu’Un. Il n’y a plus qu’une Totalité. Nous sommes en “Êtreté”. Cela n’amoindrit pas notre capacité de réflexion, mais désamorce le jeu duel entre un dehors et un dedans, entre “ceci” et “cela” et tout ce que l’on soumet à l’idée de division, de séparation.