“Être avec”

“Être avec”

“Être avec”, ce n’est pas seulement “être” et se cantonner à une présence monolithique ou minimaliste.
Être “avec”, précise la dimension du vivant, la dynamique propre à l’être de vie.
Cela replace l’êtreté dans une relation, au lieu de la réduire à un simple état.

Dans le “être avec” quelque chose survient… s’actualise, de suite, en la présence.

Il n’y a pas de temps d’attente, d’étape préliminaire, en vue d’obtenir un résultat.
D’emblée, c’est comme réaliser que l’on se tient debout dans le courant d’une rivière.
La rivière ne bouge pas, nous non plus. Par contre, l’eau vive afflue et s’écoule autour de nous.
Le vivant s’accueille et se vit.