Être, un don unique en soi

Être, un don unique en soi

Chaque chose, chaque être est pour lui-même. Chaque chose, chaque être s’appartient dans le sens où il bénéficie de ce qu’il est, où il est dans la “connaissance” de ce qu’il est.
Avant tout, dans sa manifestation, chaque chose, chaque être, apparaît et se reçoit tel un cadeau en lui-même. Nul autre ne peut se substituer à ce don.
Chaque être, chaque chose, détient le privilège d’une relation exclusive et unique, qui ne peut être corrompue. Toute autre connaissance ou “appartenance” n’est qu’un simulacre, n’est qu’un point de vue “extérieur”.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image