L’illusion du personnage

L’illusion du personnage

Dans notre contemplation, il ne devrait pas y avoir l’objectif d’obtenir un état ou de le maintenir. Notre impulsion première devrait être de nous en remettre, en abandonnant toute idée et tout espoir d’obtention.

Lâcher prise, “s’oublier”, est ce que le personnage redoute le plus. Aussi, il est habile pour nous duper et nous détourner de notre but. C’est en cela qu’il nous faut apprendre à couper court à toute négociation mentale en nous immergeant directement.

Le personnage n’est pas notre ennemi, ni même l’obstacle à dépasser. S’opposer à une illusion ne fait que la renforcer. C’est en cela que la contemplation ne s’inscrit pas dans un “devenir”. Elle est une invitation à simplifier toute logique duelle. Contempler, c’est seulement faire toute la place au vrai qui est en nous, à l’Immuable que nous sommes.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image