“Je vais mourir.”

Lorsque nous contemplons cette pensée, nous réalisons que tout, nous compris, va prendre fin. Cela va arriver, le « jeu » va s’arrêter. Nous pouvons réaliser alors, que tous nos bons stratagèmes pour faire passer l’affaire n’y pourront rien, car eux aussi, font partie du jeu. En fait, cette perspective de fin nous met à nu, et ne nous laisse rien derrière lequel se cacher.

Une réponse sur ““Je vais mourir.””

  1. tout à fait vivre la Vie comme si nous étions déjà mort (façon de parler) car la vie reste la Vie elle est toujours là, seul ce qui passe, passe, l’impermanence, un état chasse l’autre, tout passe mais  » ce qui est demeure toujours » ce que nous sommes en fin de compte. Vivre simplement dans « le présence » car tout ce qui à lieu se passe ici en « cet instant ». Comme tu le dis « En fait, cette perspective de fin nous met à nu, et ne nous laisse rien derrière lequel se cacher. » c’est tellement vrai!et en même temps « cet amour d’être tout simplement rend vivant tout ce qui se joue et passe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.