L’humilité qui libère

L’humilité qui libère

Peut-être devrions-nous accepter de ne pas y arriver, d’en être incapables. C’est toujours l’illusion qui se voit différente de la vérité et qui nourrit l’espoir de la rejoindre. L’illusion croit en elle-même. C’est pour cette raison que le personnage semble existant.
L’humilité, c’est capituler au regard de notre volonté, du besoin de “se faire exister”. Accepter de ne pas y arriver, met fin notre projet insensé.
La conquête de soi n’est pas nécessaire. Déjà, nous sommes présence et vie. Déjà, le ciel infini de l’esprit nous appartient. Déjà, nous avons notre place dans ce royaume d’amour. L’humilité déshabille le personnage et révèle son identité première.