A l’opposé du personnage

A l’opposé du personnage

La contemplation est accessible à tous. Cependant, ce n’est pas une technique que l’on applique de façon ordinaire.
La contemplation repose essentiellement sur l’abandon du “personnage”, sur le fait de relâcher la saisie égotique. Jusqu’ici, tout ce que nous avons entrepris c’était avec “lui”, pour “lui”. A présent, c’est une démarche opposée. Aussi, cela demande de la détermination et un certain courage pour nous démarquer de “celui” ou “celle” que nous croyons être et qu’habituellement nous renforçons.

Dans les premiers temps, ce n’est pas si facile de s’écarter de son jeu et du rôle qu’il occupe. Déjà, il nous faut savoir reconnaître, distinguer, lorsque nous l’incarnons et servons sa cause de lorsque nous l’avons mis de côté. C’est alors que simplement, directement, nous “Sommes”. C’est alors que gratuitement, sans artifices, sans récupération, nous vivons l’Êtreté.
Parfois, cela ne dure que quelques instants, à la différence qu’une authenticité, qu’une fraîcheur nouvelle sont entrées dans notre vie.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image