L’original, pas le reflet

L’original, pas le reflet

Ne laisser aucune pensée vous dé-finir, vous limiter et se substituer à votre Êtreté. Les pensées ne sont que des émergences de l’être. Elles n’ont pas de réalité pour s’imposer comme une alternative. Malgré les apparences, il n’y a pas “deux”, pas une seconde vérité. Le Vaste Ciel n’est pas divisible. Tout ce qui apparaît en tant que forme lui appartient, fait entièrement partie de lui.
Aussi, intimement, nous pouvons ressentir et vivre cette continuité, cet éclat vif, ce “Jour” inaltérable en lequel nous sommes et qui constitue notre Nature spontanée. Ce n’est pas quelque chose à “faire” ni à “avoir”, mais à reconnaitre et à permettre d’être, plus que nous.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image