Un éveil pour une libération

Un éveil pour une libération

Sans la libération, le désengagement de tout intérêt pour le monde relatif, notre éveil ou réalisation ne sert pas à grand-chose. Il est probable que cela nous desserve du fait que nous continuons de nous y compromettre.

Nous ne pouvons pas être en même temps libres d’une illusion et y rechercher un quelconque gain ou profit personnel.
S’éveiller, c’est vraiment reconnaître combien le “jeu”, nourri d’espoir et de crainte, auquel nous participons dans cette vie est illusoire et vide.
Il s’ensuit que, naturellement, tous nos besoins ou désirs d’y prendre part devraient s’écrouler.

Continuer de s’y investir, c’est ne pas avoir tiré les conséquences de notre réalisation afin de nous en libérer, mais au contraire afin de nous en prévaloir sur les autres et le monde illusionné. “Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.”