La gratuité fondamentale

La gratuité fondamentale

Contempler, nous permet de découvrir et de connaitre en nous “celui” qui ne s’approprie rien.
La saisie fait “exister” le personnage, lui donne l’illusion d’un pouvoir. Mais en fait, c’est comme dans ces jeux où l’on ne gagne que des points. Les “points” n’ont de valeur que dans le contexte du jeu. Hors de celui-ci, ils ne valent rien.
Tant que nous pensons que nous pouvons perdre ou gagner, c’est que nous “jouons” et continuons l’illusion. La contemplation nous apprend la gratuité fondamentale, où les notions de “saisisseur”, de “chose à saisir” n’existent pas, où il n’y a rien à gagner, rien à perdre.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image