Se rencontrer dans l’épuisement

Se rencontrer dans l’épuisement

Si nous étions “vrais”, nous serions présents à 100 % comme l’est notre corps physique. Cela, indépendamment de toute circonstance, de toute excuse et condition que se raconte notre personnage.

À tout instant, la vérité à laquelle nous prétendons s’avère pleinement disponible et rejoignable. Cependant, notre choix est d’être “ailleurs”. Il est de donner l’avantage à un “monde imaginaire”.

C’est de cette façon que notre illusion avec toute sa logique se perpétue ; en préférant le rêve à la réalité. Jamais, nous n’allons dans aucun de nos rêves. Par contre, librement, nous laissons le “rêve” venir, s’établir et régner sur nous.