La simplicité méconnue de l’Esprit

La simplicité méconnue de l’Esprit

La nature de l’Esprit est comme la surface de l’eau qui continuellement se reforme. Spontanément, elle libère les reflets et les ondulations qui se produisent en elle.
C’est parce que nous contraignons notre esprit qu’il s’encombre. Ainsi, nous ne voyons plus, nous ne profitons plus de sa capacité d’autolibération.
Par l’accueil de notre silence fondamental, par la non-distraction mentale, nous lui permettons de reposer dans sa simplicité originelle. Nous évitons qu’il s’emplisse, qu’en lui se cristallisent nos pensées.