Le reflet est vide

Le reflet est vide

Toute notre histoire n’est qu’une grande pensée, n’est qu’un (men)songe. Cela n’est en rien la réalité de cet instant où nous existons. De même que les reflets n’existent qu’en tant que reflets, nos idées n’existent qu’en tant qu’idées. Cet instant n’a rien à voir avec l’idée que nous nous en faisons. Pourtant, c’est bien ce dont nous essayons de nous convaincre depuis tout ce temps. Pourquoi n’acceptons-nous pas la seule vérité de cet instant ? Pourquoi préférons-nous lui superposer notre pensée ?