La vision du cœur

La vision du cœur

Ce n’est pas la pratique et sa répétition qui nous gardent en la Source, c’est notre engagement et notre honnêteté. Le fait d’être honnête nous permet de reconnaitre les histoires dans lesquelles nous entrons. Illusionnés, nous imaginons notre vérité. Nous mixons nos projections, nos interprétations avec la réalité de “cela qui Est”.
Être honnêtes nous fait adopter la vision du cœur. Ce point de vue nous précède. Ancré dans l’unique instant, il est non-relatif, non-personnel. Il n’est pas une “adaptation”, une éternelle négociation du personnage qui nous maintient dans la dualité et la tiédeur des compromis.
En définitive, que suivons-nous, que choisissons-nous ? Une “explication”, une “justification” élaborée par l’esprit de calcul ? Ou, l’évidence, la vision directe qui provient du cœur ?