La Vision nue

La Vision nue

S’il n’y a pas “deux” ; il n’y a pas “nous” et le “but”. Nous voyons bien comment nous sommes enfermés dans une logique conceptuelle qui a pour conséquence de diviser, de séparer toute forme en leur donnant un nom.
Dans la Vision nue, libre de concept, rien n’est séparable. Il n’y a pas un dedans et un dehors, il n’y a pas de pôles opposés. Même si les lois physiques restent inchangées, tout est perçu dans le même espace, le même temps, la même Nature.
Contempler, nous donne à voir le monde et soi-même dans l’unité qui est propre à la Nature absolue. Contempler, nous ouvre au “Royaume” en abolissant les schémas, les notions, les graduations, les distances qui découlent de la dualité.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image