La volonté qui nous anime

La volonté qui nous anime

Certains, pour se protéger de leur ego et de la logique duelle, choisissent une certaine passivité, neutralité, non-implication. Ils pensent que ce sont certaines de leurs décisions, de leurs agissements qui les illusionnent.
Ainsi, ils croient qu’en rejetant le “libre arbitre”, leurs inclinations personnelles, ils peuvent se libérer. Pourtant, ce faisant, ne font-ils pas déjà un choix ? Ils n’ont pas regardé au fond d’eux et n’ont pas identifié la “volonté” qui les anime. Ils s’emploient seulement à l’infléchir.
Celui qui ne lâche pas tout son personnage et en particulier la “volonté” qui l’anime, il lui permet d’exister. Qu’il agisse d’une façon ou d’une autre, qu’il accepte ou refuse, qu’il augmente ou diminue ces actions illusoires, c’est toujours à son “personnage” qu’il obéit.