L’appui de la Présence

|

Le “cinéma” qui nous illusionne repose sur notre pensée, sur tout ce que nous nous racontons et essayons de nous convaincre. Lorsque nous ne pensons pas, ou peu, l’illusion disparaît.
En décidant d’être entièrement ici dans la Présence, la pensée s’amoindrit. Au lieu d’être envahissante et obsessionnelle, elle devient fonctionnelle et secondaire.
Pourquoi nous soucier autant de nos pensées, en attendre quelque chose, puisque nous ne sommes pas celles-ci ?

Partager :

A lire également