Le climat du cœur

Le climat du cœur

Rappelez-vous de développer le “bon cœur”, car sans sa force d’amour et de générosité, il nous est impossible de nous éveiller à la vraie vie. Toute “l’attention” et la “présence” n’apportent pas la force et l’enthousiasme que procure un cœur aimant.
Lorsque nous l’adoptons, le bon cœur finit par emplir tout notre être. Il nous honore de son étreinte. Nous le ressentons dans nos yeux, notre gorge, nos mains… Il vibre en nous tout en diffusant un climat doux et joyeux, empreint d’une grâce sacrée.
L’amour est sans égal. Aussi, toutes nos émotions, nos doutes, nos passions, nos faiblesses, quand bien même cela peut encore s’élever, n’ont plus le pouvoir de nous emporter.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image