Le fait d’Être

Ce qui “Est” est libre de l’obtention d’un éveil.

Ce qui “Est” est libre de l’échec de l’obtention d’un éveil.

Ce qui “Est” est libre du “faire” et du “ne pas faire”.

Ce qui “Est”, bien que spontané, est libre des notions de spontanéité et d’êtreté.