Le jeu est vide

Le jeu est vide

Le personnage bataille inutilement et sans humour. Il protège son image et son gain. Pourtant, tout ce “jeu” n’est que conventions et règles arbitraires. Ici-bas, il n’y a rien à gagner, rien à perdre. Ici dans l’instant, simplement “nous Sommes” et la mort nous le rappelle. Nous venons et repartons sans rien.

Si nous entendions combien nous “Sommes” “uniquement”, nous serions libérés des notions relatives de “faire” et de “avoir”. Clairement, nous verrions que jamais rien ne “s’ajoute” ni ne “s’enlève”. Aussi, nous ne cultiverions pas de faux espoirs. Parce qu’auparavant, déjà, nous goûterions et recevrions la perfection, la plénitude de l’Être.