Le moyen et le but

Le moyen et le but

Malgré tout ce que j’ai pu dire ou écrire au sujet de la “Vision pure”, j’ai la conviction qu’elle est mal comprise. Je vois bien comment elle peut être perçue, tantôt comme une posture, une pratique ou comme le maintien d’un état intensif.
J’ai à cœur que nous en ayons une perception juste. De mon point de vue, exprimer et transmettre ce qu’est la vision pure représente l’une des choses les plus essentielles qu’il m’est donné de faire. Aussi, j’ai le souhait que nous en prenions la mesure, la “démesure”. Malheureusement, je ne croise quasiment personne qui m’interroge à son sujet.
Comme je l’ai déjà dit, elle est le moyen mais aussi le but. En fait, entrevoir et expérimenter quelques secondes ce qu’est la Vision pure, c’est déjà vivre la libération et goûter la perfection de Dieu. Il s’agit d’une épiphanie, d’une clé, d’un “antidote” précieux pour guérir notre cœur d’homme.