Le “prix” de la liberté

Le “prix” de la liberté

Afin d’échapper au personnage, il ne suffit pas d’en rejeter l’idée et les formes grossières qui le distinguent.
A l’image d’un comédien qui veut s’approprier un rôle, nous avons su développer des attitudes, Se revêtir “d’habits” appropriés, nous doter de caractéristiques pour mieux dessiner et personnaliser notre profil.
Aujourd’hui, si nous voulons retrouver notre vrai visage, être libres du “rôle”, ce sont tous ses attributs que nous devons lâcher. Ils n’ont plus de raison d’être.