Le silence de l’oiseau

Le silence de l’oiseau

L’homme dans son arrogance s’imagine corrompre la vérité, mais il ne fait que la bafouer, que la spolier. Rien de ce que nous faisons n’a le pouvoir de toucher la vérité. Parce que, dans les faits et le monde réel, ce n’est que vérité sur vérité.

La majorité de nos actions, de nos intentions, sont dictées par une volonté personnelle et intéressée faite de fantasmes. Notre “réalité” n’est qu’une histoire que nous nous racontons. Ce n’est que le son d’un commentaire mental, qui ne dure pas plus que le chant d’un oiseau dans le silence immuable.